Se préoccuper du respect des droits fondamentaux de celles et ceux qui travaillent sur le lieu de résidence de leur employeur

Les travailleuses et travailleurs domestiques de maison et de ferme font, depuis plusieurs siècles, partie intégrante de la réalité canadienne, tant en milieux urbains que ruraux et agricoles. On impose encore à certain une autorisation de travailler liée à un employeur spécifique. Grâce à ses activités de recherche, d’éducation/plaidoyer et légales liées à son projet juridique Brisons les Chaînes, l’ADDPD travaille à faire abolir le droit de changer librement d’employeur pour tous les domestiques.