Éducation/sensibilisation 2020 – 2021

CAMPAGNES & COLLABORATIONS

Dans le cadre de sa mission, l’ADDPD collabore avec divers organismes à travers le Canada en vue de faire progresser les droits des travailleurs migrants et travailleuses migrantes domestiques de maison et de ferme. Nous souhaitons aussi, en soutenant les activités de ces organismes, sensibiliser la population aux conditions de travail de ces travailleurs et travailleuses.

Québec – Front de défense des non-syndiqués (FDNS)

L’ADDPD collabore avec plusieurs organisations du Front de Défense des Non-Syndiqués, réseau de comités de migrants. Ce réseau inclus le Centre International de Solidarité Ouvrière, le syndicat des Travailleurs Unis de l’Alimentation et du Commerce, the CSN, the FTQ, PINAY, le Centre de Travailleurs et Travailleuse Immigrant-e-s (CTI), Au Bas de l’Échelle, le Réseau d’aide aux Travailleuses et Travailleurs Migrant Agricoles du Québec et le Centre Justice et Foi.

MOBILISATION CONTRE LA RÉFORME DU PEQ

Le 28 mai 2020, le Ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration a publié un Projet de règlement modifiant le Règlement sur l’immigration au Québec. Dès sa publication, l’ADDPD a entrepris une analyse du Projet de règlement qui a mené à la conclusion que l’édiction de tels changements causerait une rétrogression de la protection des droits des personnes affectées, incluant des travailleurs étrangers et leur famille ainsi que des étudiants étrangers et leur famille. 

Ces changements rendent les travailleurs et les étudiants étrangers d’autant plus vulnérables, précarisant davantage leur situation d’emploi ainsi que leur statut légal et ayant des effets néfastes sur leur l’intégrité physique ainsi que psychologique, sur leur dignité, leur capacité de négocier et bénéficier de conditions de travail justes et équitables, leur liberté de faire des choix fondamentaux, ainsi que sur leur droit d’accès à la justice.

L’ADDPD collabore désormais avec “Le Québec, c’est nous aussi”, appuyant et participant à de divers rassemblements pour dénoncer les injustices de la réforme:

  • Le 6 juin 2020,  l’ADDPD a participé à un premier rassemblement citoyen contre la réforme, comptant plus de mille personnes. Plusieurs membres étaient présents pour dénoncer la réforme ainsi que pour y donner un discours;
  • Le 27 juin 2020; deuxième journée d’actions contre la réforme;
  • Le 18 juillet 2020; Marche contre la réforme du PEQ;
  • Le 12 septembre 2020; Mobilisation contre la réforme du PEQ.

« Les travailleurs étrangers en emploi de catégorie C ou D, tels que les individus employés à titre d’aides soignants à domicile, travailleurs agricoles, travailleurs en usine agro-alimentaire et autres travailleurs par ailleurs typiquement qualifiés d’essentiels, se verront désormais refuser d’emblée l’accès au statut permanent au Québec. Aussi, les diplômés professionnels se verront imposer un statut légal précaire plus longtemps et donc un parcours migratoire plus dangereux et incertain que les autres diplômés. Ces deux mesures d’exclusion en particulier sont illégales en vertu de la Charte québécoise, qui interdit à l’État de discriminer les individus en fonction de leur condition sociale – qui inclut le niveau de formation et type d’occupation. »

Eugénie Depatie-Pelletier, docteure en droit et directrice générale de l’Association pour la défense des droits du personnel domestique de maison et de ferme.

L’ADDPD a également appuyé et collaboré avec diverses initiatives dénonçant la réforme:

LES DROITS, ÇA SE DÉFEND, PLUS QUE JAMAIS!

En vue de la mise à jour économique du gouvernement du Québec, le 12 novembre 2020, le Regroupement des organismes en défense collective des droits (RODCD) a lancé la campagne “Les droits, ça se défend, plus que jamais!”, pour dénoncer le recul des droits depuis la pandémie et pour rappeler au gouvernement l’importance du travail des groupes en défense des droits collectifs.

L’ADDPD a participé à l’appel à l’action en publiant sur ses réseaux sociaux des exemples concrets de recul des droits vécus par des travailleurs étrangers, incluant une augmentation exponentielle de la charge de travail sans rémunération adéquate pour les heures supplémentaires; une privation illégale des jours de repos; ainsi qu’un refus de quitter le lieu de travail/résidence, malgré la fin d’une quarantaine de 14 jours. L’appel à l’action inclut également la publication d’une photo d’une des membres de l’association tenant l’affiche de la campagne qui lit “Les droits, ça se défend, plus que jamais!”. 


Collaboration et campagnes nationales

Lorsque le gouvernement fédéral a annoncé, en 2017, la révision du Programme des travailleurs étrangers temporaires, l’ADDPD a, de concert avec d’autres groupes de défense des travailleurs migrants à travers le Canada, fait pression en vue de l’implantation de réformes qui respecteraient réellement les droits des travailleurs et travailleuses migrant(e)s.

Conseil canadien pour les réfugiés (CCR)

En tant que membre du CCR, l’ADDPD participe aux activités du groupe de travail traitant des enjeux relatifs aux travailleurs migrants.

  • Sous-comité sur les travailleurs migrants
  • Consultation d’automne avec le CCR – Au-delà des défis : prospérer en temps de pandémie (du 26 novembre 2020 au 11 décembre 2020)
    • Présentation: Caucus du comité de la lutte contre la traite
  • Participation à la rencontre d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) sur la politique du Permis de travail ouvert pour les travailleurs vulnérables (3 novembre 2020)

Voir le site web de CCR pour plus d’information.

MIGRANT RIGHTS NETWORK (MRN)

Le Migrants Rights Network est une alliance pan-canadienne qui œuvre à combattre le racisme et qui milite pour la justice migrante. Dans le contexte de la Covid-19, l’ADDPD a participé à de multiples efforts mis de l’avant par le Migrants Rights Network pour attirer l’attention sur la manière dont les droits et le bien-être des travailleurs migrants sont affectés par la pandémie.

Voir le site web de MRN pour plus d’information.

CAMPAGNE: AMNESTY FOR UNDOCUMENTED WORKERS

Le 29 avril 2020, le Migrant Workers Centre a lancé la campagne Amnesty for Undocumented Workers en réponse à la pandémie. La campagne réclame la mise en place de mesures urgentes et nécessaires pour adresser les problèmes causés par le manque de résidence permanente de ces individus. Pour en apprendre plus, cliquez ici.


Autres enjeux

LA CSST POUR LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DOMESTIQUES

Campagne de la Coalition québécoise d’organismes (incluant notamment PINAY – l’Organisation des femmes philippines du Québec, le Centre des travailleurs immigrants et l’Union des travailleurs et travailleuses accidenté-e-s de Montréal) visant une protection réelle en cas d’accident de travail ou de lésion professionnelle pour toutes les travailleuses et travailleurs employés sur le lieu de résidence de leur employeur au Québec.

Voir les sites web de nos partenaires pour plus d’information.

réseau national d’étudiant(e)s pro bono

Chaque année, l’ADDPD accueille des étudiants en droit bénévoles par le biais du Réseau national d’étudiant(e)s pro bono. Sous la supervision de notre avocate, MHannah Deegan, ces étudiants contribuent aux travaux du comité de recherche de l’ADDPD, plus particulièrement sur les questions relatives aux obstacles étatiques empêchant l’exercice des droits fondamentaux des travailleurs migrants employés à titre de travailleurs agricoles et d’aides familiaux.

Apprenez-en plus sur le Réseau national d’étudiant(e)s pro bono

LE DROIT À L’UNIFICATION FAMILIALE: DÈS L’ARRIVÉE ET SANS EXCEPTION

Quand le Comité parlementaire sur l’immigration recommandé en 2017 notamment l’abolition de la politique de refus pour raison médicale du statut permanent aux travailleuses et travailleurs étrangers au pays,  l’ADDPD a redoublé d’efforts avec des groupes de défense partout au Canada pour demander à ce que le gouvernement réforme le droit de l’immigration afin d’assurer pour tous les individus au pays notamment de droit de vivre avec conjoint et/ou enfants.

Voir les sites web de nos partenaires pour plus d’information sur le droit à l’unification des l’arrivée.

Voir les sites web de nos partenaires pour plus d’information sur le droit au statut permanent pour les travailleuses et travailleurs au pays, peu importe leur condition médicale ou celle des membres de leur conjoint et/ou enfants.

Événements et Conférences