Vos Droits

Les travailleurs et travailleuses domestiques ont les droits suivants sous les normes du travail québécoises et les lois antidiscriminatoires :

25993610 - balance icon

Vous avez le droit de recevoir le salaire minimum.

Vous avez le droit d’être payé pour votre temps supplémentaire ou de demander un temps de repos qui équivaut au nombre d’heures supplémentaires travaillées augmenté de 50%.

Vous avez le droit à un environnement de travail dénué du harcèlement psychologique ou sexuel.

Après 3 mois de travail, vous avez le droit à un congé de maladie.

Vous avez droit à une pause repas de 30 minutes après cinq heures de travail continues.

Vous avez droit à un repos hebdomadaire d’au moins 32 heures consécutives chaque semaine.

Vous avez le droit d’être payé sur une base régulière.

Vous avez le droit de refuser de travailler des heures supplémentaires après 50 heures de travail en une semaine.

Vous avez droit à deux semaines de vacances après 12 mois de service ininterrompu pour le même employeur.

Après trois mois de service ininterrompu, vous avez le droit d’avoir un préavis avant que votre contrat soit terminé. Cette exigence ne s’applique pas s’il s’agit d’un contrat pour une période fixe. La durée du préavis varie en fonction de la période travaillée chez l’employeur.

Si votre employeur ne vous donne pas un préavis de votre renvoi, vous avez le droit de recevoir une indemnité qui correspond au montant que vous auriez reçu pendant la période de préavis.

Vous avez le droit de refuser du travail qui présente un danger pour votre santé, votre sécurité ou votre bien-être physique.

Pour plus d’informations sur vos droits, consultez les liens/documents suivants :

https://www.educaloi.qc.ca/en/categories/work

http://www.cdpdj.qc.ca/en/droits-de-la-personne/vos-droits/Pages/default.aspx

http://www.cnesst.gouv.qc.ca/Publications/200/Pages/NT-200-187.aspx


Avertissement: Le contenu de ce site Web est fourni uniquement à des fins d’information générale et ne constitue d’aucune sorte un avis légal ou professionnel. Les utilisateurs de ce site Web sont invités à demander des conseils juridiques spécifiques en contactant un avocat. L’ADDPD ne garantit pas la qualité, l’exactitude et l’exhaustivité des informations se trouvant sur ce site Web. Les informations publiées sur ce site Web sont à jour à compter de sa date de publication initiale, mais ne doivent pas être considérées comme exactes, opportunes ou adaptées à un but particulier.